Rechercher

Images Aléatoires

  • bu17
  • 0s03 (1)
  • 2 20110818 170425
  • Image 30
  • s16
  • 10

MA PREMIERE FOIS (Ben)

Je suis resté vierge du cul jusqu’à l’âge de 35 ans environ…

 

Mon dépucelage coïncide avec mon coming-out bien que j’aie toujours été gay depuis que j’ai l’âge de faire des folies avec mon corps ! Seulement, il fallait passer à l’acte : crainte de la douleur, des souillures, trouver un mec qui veuille bien me pénétrer à 40 ans, pas évident !

 

En plus j’habitais dans un petit village du Grand-Duché de Luxembourg où il fallait vraiment être motivé pour y arriver.

 

Je trouve par hasard sur Internet un gars très sympa avec qui je chatte quelques heures. Il devait avoir la trentaine. Il avait une grosse moustache très piquante ! Et il voulait bien essayer de me dépuceler. Hughes habitait Bruxelles. Il devait donc se taper 300 km sans savoir si ce serait un lapin ou même s’il arriverait à ses fins avec un cul serré depuis 40 ans !

 

Et il l’a fait !

 

Nous nous sommes rencontrés dans un resto à la frontière. La glace a été vite brisée. Il me plaisait, en plus. Mais pas question de se prendre la tête. Il venait bien pour me dépuceler, pour m’enculer pour la première fois.

 

A peine sortis du resto, nous nous sommes arrêtés dans la nature : il me fallait voir la taille de sa bite. Lui aussi, il était très chaud. Il faisait un temps magnifique. On s’est mis à poils tous les deux et on a commencé l’exploration de nos corps fumants de désir. Mais rien de plus. Il y avait encore pas mal de trajet à faire et puis, j’avais envie d’une bonne décharge pour l’inauguration de mon trou.

 

J’étais ravi de mon amant : il avait un sexe normal et même un peu petit par rapport à ce que sa stature aurait laissé deviner. Les petites bites, c’est mon fantasme ! En plus, non circoncise ! La sienne faisait 16 cm (comme la mienne). Il s’était rasé les couilles. Pas le pubis. Moi : rasé de partout.

 

Pour qu’une première fois « marche », il faut faire une entière confiance à son partenaire. Et nous ne nous connaissions quasiment pas. Hughes était un de ces mecs merveilleusement tendre et très attentionné. « Tu verras, tu en redemanderas » m’avait-il dit. Bof… on verra bien.

 

A la maison, nous nous sommes directement mis au travail… ou au boulot ! Hughes m’a caressé presqu’une heure, il m’a doigté l’anus un très long moment. Hmmm c’était très bon. J’avais déjà compris que « ça » me plairait.

 

Je ne bandais plus… la crainte de la douleur s’installa. Je sentis son doigt entrer et sortir plusieurs fois plus violemment qu’avant et puis, c’était autre chose : la grosseur de son gland essayait de prendre la relève du ou des doigts.

 

Le gel s’avéra utile. Et sans que je ne m’en rende compte vraiment, Hughes m’enfila en une seule fois, très doucement. Carrément, « enfilé » ! Mais il savait y faire et m’avait bien préparé.

 

A peine une légère douleur très supportable. Il se mit à me limer lentement puis de plus en plus vite. Je m’éclatais. Comment avais-je pu être aussi con durant 40 ans ? Une bite dans le cul, c’est réel délice. Il resta longtemps en moi puis se retira. Il entra de nouveau… sans le moindre problème : Ben était dépucelé. Hughes n’en pouvait plus (tellement il faisait chaud) et tellement il avait envie de gicler. Et il lâcha tout son jus chaud en moi.

 

Nous sommes restés accrochés l’un à l’autre, dégustant cette jouissance réciproque. Il a pris une serviette, s’est retiré très délicatement, m’a essuyé. Puis, son beau sexe mou. Il m’a emmailloté : il ne voulait pas que je sois gêné par le sperme qui s’échapperait de mon trou. Et il y en avait une dose !!!

 

Cela se passait vers 15 heures. Hughes a passé la nuit chez moi. J’ai demandé à remettre le couvert, évidemment. Il m’a baisé de nombreuses fois pendant la nuit, jusqu’au moment où n’en pouvant plus, il me dit : « Tout est vide et Popol est crevé »  Moi, j’étais en pleine forme. C’est alors moi qui l’ai baisé. Il m’a donné quelques conseils pour que l’ignorant que j’étais ne lui fasse pas trop de dégâts.

 

A mon tour je découvris le plaisir immense d’une queue bien serrée dans un cul accueillant. Et je jouis en lui très vite, excité que j’étais depuis des heures. Cela a duré toute la nuit : une fois l’un, une fois l’autre… avec parfois des réussites, parfois des ratés…

 

Le lendemain, nous nous sommes levés très tard. Mon Hughes n’a pas eu le temps de sortir du lit. Je lui dis : « J’en redemande ». Il ne m’a quitté que tard dans l’après-midi. Nos bites en feu et nos culs défoncés.

 

Quand il fut parti, je vis qu’il avait « oublié » un gode. C’était intentionnel évidemment. Il fallait bien entretenir ce nouveau trou. Hughes est revenu chez moi plusieurs fois. Nous nous sommes rencontrés aussi à Bruxelles dans des saunas. Et un jour, je n’ai plus eu de ses nouvelles : il avait disparu comme par enchantement. Il m’avait bien dit de ne pas m’attacher à lui. Nous respections donc notre accord.

 

J’ai essayé à diverses reprises de le contacter par e-mail : en vain. Qui sait ? Fait-il partie du réseau ?

 

J’aimerais retrouver un mec comme lui. Entretemps, j’ai rencontré pas mal d’amants et j’ai dépucelé pas mal de mecs (en douceur, comme mon maître me l’avait enseigné). Personne ne s’est jamais plaint de mes 16 cm parfois paresseux. Personne non plus ne s’est attaché à moi (sauf un profiteur qui m’a largué).

 

Les godes, c’est pratique. Mais rien ne vaut une bonne bite dans le cul ! Avis aux amateurs !

 

Tout ce qui est écrit, est bien réel et rien n’a été enjolivé. C’est vraiment un moment privilégié de ma vie que je te fais partager. Respecte-le…

 

Ben

 

 

Accueil

  Gays Ardennes
Créé le : 21/02/2009

http://fdata.over-blog.net/2/65/68/13/avatar-blog-1084277378-tmpphpBcH1XF.jpeg

Catégorie : Gay
Description : ENTRE MECS, DANS NOTRE DÉSERT.

Retour sur la page d'accueil
Recommander ce blog
Contact

Derniers Commentaires

Actualités

 





BLOGS SYMPAS

banGA_006.pngbanniere-390119malegayfrancehttp://serveurcounter.fr/pubs/pub002.gif12021
________________________________________________________________

Un échange de bannières ? C'est quand tu veux. Il y a encore de la place pour toi.

Une vidéo mal cadrée ou qui ne marche pas (bien) ou une vidéo mise 2 fois sur le blog... Signale-le !

Contact :
GAYS ARDENNES
_________________________________.._______________________________

Tu  as un blog (actif) ? Inscris-le dans notre communauté :
________________________________________________________________

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés